SE CONNECTER À LA NATURE ET À SA VRAIE NATURE




Quel lien avons-nous avec la nature ?


Bien que notre façon de vivre actuelle, nous a éloignés de la nature, initialement nous vivions en son sein et notre corps ainsi que notre instinct nous relient à elle.

Le fonctionnement de notre corps est le même que celui des mammifères d’ailleurs d’un point de vue scientifique, rien ne distingue les hommes et les femmes des autres animaux.

Il est intéressant de constater que nos corps sont principalement constitués d’environ 65% d’eau et d’oxygène (variation en fonction de l’âge et du poids) ; la terre quant à elle, est composée de 47% d’oxygène dans sa croute et l’eau recouvre 72% de sa surface.

L’eau et l’oxygène sont donc les deux composants que l’on trouve en plus grande quantité dans les deux cas ; ce qui souligne un point important : il est essentiel de porter une attention particulière à notre respiration et à notre hydratation, pour notre bien-être.

Concernant l’instinct, des expériences réalisées soulèvent la question de l’existence d’un sixième sens permettant à l’humain de percevoir de façon inconsciente le champ magnétique terrestre, grâce à la présence de cristaux de magnétite à plusieurs endroits de notre cerveau mais également par la présence de cristaux d’apatite dans notre glande pinéale.

Ces cristaux vibreraient en fonction des ondes électromagnétiques captées comme celles de la lune, de la terre mais aussi celles traduisant nos émotions, nos pensées ou celles des esprits d’autres personnes au moyen de la télépathie.


René Descartes au XVIIe siècle, affirmait que l’âme humaine se situait en elle, la glande pinéale était considérée comme étant un organe possédant des fonctions transcendantales.

Cela pourrait expliquer certains phénomènes tels que la clairvoyance et la médiumnité.

La médiumnité étant une faculté de perception sensorielle, elle a besoin d’un organe qui capte et d’un autre qui interprète. L’hypothèse du Dr Sergio Felipe de Oliveira est que :

« la glande pinéale est un organe sensoriel de la médiumnité, semblable à un téléphone portable, qui capte les ondes du spectre électromagnétique, provenant de la dimension spirituelle, le lobe frontal procédant au jugement critique du message, avec l’aide des autres zones encéphaliques ».

Comme les téléphones portables, nos corps se chargent et se déchargent ; nous voyons ensemble de quelles manières.


Comment décharger et charger son corps ?


Décharger son corps de toutes formes d’énergies négatives est nécessaire pour son bon fonctionnement et notre bien-être émotionnel.

Nous avons à notre disposition différentes façon de le faire :

_Grâce à l’élément EAU :

- Douche ou bain d’eau salée par le biais de cascade, de la mer ou chez soi.

_ Grâce à l’élément TERRE :

- Marcher pieds nus dans la nature ou en enterrant une photo de soi dans le jardin et en demandant à la terre mère de nous purifier de toutes formes de négativité.


_ Grâce à l’élément AIR :

- En faisant des exercices de respirations, en chantant ou en écoutant des fréquences (432Hz, les 9 fréquences sacrées, les fréquences angéliques…), bol tibétain, carillons.


_ Grâce à l’élément FEU :

- Faire bruler de l’encens ou des plantes (sauge), passer ses mains aux dessus d’une flamme.


Vous pouvez également utiliser les pierres protectrices dites absorbantes comme la tourmaline et la spinelle noire (absorbe les douleurs) ; faire du sport.


Recharger son corps en énergie vitale :


_ Grâce à l’élément FEU :

- Faire un bain de soleil, boire de l’eau solarisée…

_ Grâce à l’élément AIR :

- Pensées et paroles positives, exercices respiratoires, écouter des fréquences, rire…

_ Grâce à l’élément EAU :

- Boire de l’eau dynamisée (soleil, musique, vortex, magnétisme, intensions, ondes de formes, cristaux…)

_ Grâce à l’élément TERRE :

- Marcher dans la nature, aller sur des sites qui ont un taux vibratoire élevé, avoir une alimentation saine et variée (de saison, biologique et non transformée), les plantes (maca, spiruline, HE de menthe poivrée…) et grâce aux minéraux (grenat, pyrite, hématite, l’ambre…)

On peut également porter des vêtements de couleur rouge, voir de belles choses (art, beaux paysages…), danser pieds nus, jouer d’un instrument, faire tout ce qui nous met en joie et qui nous rend heureux, le repos, la routine EFT, Qi gong, les soins énergétiques, les ondes de formes, émettre des sons (voir plus bas) …


Créer un lien permanent entre notre corps et la nature permet de « capter », « d’avoir du réseau » en toutes circonstances avec notre être véritable, notre vraie nature.


La définition de la nature est très vaste, dans ce cadre nous allons nous intéresser aux minéraux, végétaux, animaux et aux 5 éléments (terre, eau, air, feu, ether), ainsi qu’aux astres.

Force est de constater que malgré nos connaissances dans différents domaines, celles concernant ce que la nature a à nous offrir à l’état sauvage, son langage et celui de nos corps sont pour la plupart d’entre nous tombés dans l’oubli.

Qu’est ce qui nous « coupe » de notre vrai nature ?


Les conditionnements familiaux et sociétaux qui interviennent dès notre naissance, puisque nous ne sommes pas en mesure de nous nourrir et de nous défendre seuls. Ainsi commence l’illusion de devoir ressembler à nos proches pour être aimé, choyé et accepté.

Notre lieu de vie (villes) et nos habitudes quotidiennes (« monde virtuel », alimentation, boissons, rythme de vie…) peuvent également avoir un impact négatif.


Comment découvrir et se connecter à notre vraie nature ?


En étant attentif à ce qui nous entoure et à l’écoute du langage de notre corps.

Tout ce qui nous met en joie, en dehors d’éventuelles dépendances, raisonne avec notre vrai nature. Dans notre corps cela se traduit par une chaleur agréable et une expansion au niveau de notre cœur, une sensation de bien-être et de légèreté.

Inversement généralement tout ce qui crée des tensions et des crispations dans notre corps : notamment au niveau du ventre, du cœur qui se serre ou encore une sensation de lourdeur indique que ce n’est pas en accord avec notre nature profonde, nos désirs.

Notre corps peut répondre à nos questions, comme nous le ferions avec un pendule. Pour cela dans un moment de calme intérieur, il suffit de faire trois grandes inspirations/expirations puis de se tenir bien droit les bras le long du corps, idéalement les pieds nus et de poser la question.

Il est nécessaire d’être bien attentif, car le corps va pencher légèrement vers l’avant pour répondre « Oui » et vers l’arrière pour « Non ».


La plupart du temps c’est notre inconscient qui est aux commandes, c’est le pilote automatique.


Se connecter à sa vraie nature, c’est aussi faire les choses du quotidien en conscience et non par automatisme ; mais c’est aussi en dépassant la peur du jugement, du rejet et cesser l’autocritique.

Créer des espaces où nous prenons le temps de ressentir et d’être dans l’instant présent, nous permet aussi de comprendre, d’exprimer et de prendre soin de l’être que nous sommes réellement.

Prendre soin de nos corps physique, émotionnel et mental est nécessaire pour être aligné avec notre essence profonde ; ainsi nous pouvons par exemple choisir la couleur de nos vêtements en fonction de nos émotions et nos aliments pour aider nos organes.




https://astucesdegrandmere.net/8-aliments-ressemblent-a-organes-nest-soignent/

https://www.doctissimo.fr/nutrition/diaporamas/aliments-organes


https://www.maxdegenie.com/conseils-et-astuces/comprendre-lalimentation-arc-en-ciel-mettez-de-la-couleur-dans-votre-assiette/




https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/medecines-douces/articles/16243-chromatherapie.htm




Comme il a été évoqué plus haut notre corps physique est principalement composé d’eau et d’oxygène d’où l’importance de bien respirer et de boire régulièrement au cours de la journée, une eau de qualité, ce qui réduit considérablement le stress et les angoisses.

Un état émotionnel stable nous permet d’être à l’écoute de notre intuition, de notre petite voix intérieure.

Plusieurs docteurs dont Masaru Emoto ont découvert que l’eau contient de l’information, des mémoires. Il y a donc dans l’eau de notre corps des mémoires en perpétuelle évolution, en fonction de nos émotions, notre état d’esprit, notre environnement mais provenant aussi de l’eau que l’on ingère.

Je vous invite à découvrir ces études par le biais de documentaires dont je vous mets les liens ci-dessous :

https://youtu.be/Q8qZvtreTck

https://youtu.be/U3eQOMKdEcY

https://youtu.be/TgsOcrx2UCQ


Il n’est pas facile aujourd’hui de boire une eau de qualité car l’eau de source en bouteille en plastique est polluée par le plastique de celle-ci entre autres et celle du robinet contient des traces de médicaments, de pesticides et sa structure est altérée par le réseau des tuyaux par lesquels elle nous parvient.


ASTUCES :


Étant donné que les pensées, les mots et les autres vibrations dont les ondes de formes impactent l’eau que nous buvons, je vous propose d’améliorer celle-ci grâce aux astuces suivantes :

`_Utiliser une carafe ou bouteille en verre, écrire le mot AMOUR sur un papier blanc et le scotcher dessus.

_Vous pouvez également choisir une bouteille en verre de couleur bleue ou verte pour lui apporter les propriétés associées à ces couleurs.

_Imprimer et plastifier une coquille St Jacques que vous orienterez coté plat au nord, avant de poser votre carafe dessus ; vous pouvez le faire également avec une fleur de vie et décider d’avoir deux carafes pour avoir suffisamment d’eau dynamisée.

Par exemple une bouteille verte posée sur l’image imprimée de la coquille St Jacques et une bouteille bleue posée sur une fleur de vie (impression, sticker ou bois).

_N’hésitez pas à envoyer une pensée d’amour quand vous passez devant !


Laisser vos bouteilles au moins 8 heures, vous pouvez également rajouter des charbons bio type « Binchotan » et des perles de céramique EM, pour une eau encore plus pure.


Idéalement boire un verre d’eau toutes les heures ; à adapter en fonction de la couleur de votre urine qui doit être claire.


La coquille St Jacques et la fleur de vie sont également un bon moyen de purifier et dynamiser vos alimentations particulièrement les fruits et légumes.









Comment bien orienter la coquille St Jacques :



Tout comme l’eau, l’air est un élément indispensable à la vie, nous sommes aussi unis par le biais de l’air puisque nous respirons tous le même et je me demande d’ailleurs si chaque être vivant évoluant sur terre ne partage pas des informations qui lui sont propres en expirant.

Une chose est sûre, c’est qu’il nous relie avec la nature puisque l’oxygène est produit grâce aux forêts en formation, aux algues et au phytoplancton marin.

Nous sommes nombreux aujourd’hui, à penser que la maitrise du souffle, nous permet d’accéder à d’autres niveaux de conscience, à rentrer en connexion avec la Terre-mère, le père ciel…la source de toute vie.



Voici maintenant quelques exercices d’expiration sonores pour être en bonne santé et gérer ses émotions :


Le serpent :

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son du serpent « SSSSSSSSSS » ; à faire 5 fois.

Permet d’évacuer la tristesse, permet une bonne santé au niveau du nez, nos poumons et notre colon ; très utile en cas de congestion, toux et rhume


Voici le lien d’une vidéo avec cet exercice :

https://youtu.be/OGMb-Yh3QDM


Pour les exercices suivants procéder de la même façon que ce qui est expliqué dans la vidéo ci-dessus.


L’abeille ou le moustique :

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son suivant plutôt dans les aigus

« B z z z z z z z z z » ; à faire 5 fois.

à faire 5 fois.

Son Calmant.


Éteindre la bougie :

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son « WHOUUUUU », faites tout simplement comme si vous vouliez éteindre une bougie ; à faire 5 fois.

Agit sur les reins, la vessie ; associé aux oreilles.

Positif pour accroitre l’énergie vitale et l’énergie sexuelle, contre le pieds froids.

Libère de la peur.


CHUT :

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son « SHHHHHHH », comme si vous vouliez faire taire une personne ; à faire 5 fois.

Stimule le foie et la vésicule biliaire, associé aux yeux.

Apaise les émotions de jalousie et de colère.


Faire sentir son haleine :

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son « HHAAAAAA », comme si vous vouliez faire sentir votre haleine à une personne ; à faire 5 fois.

C’est le son du cœur et de l’intestin, associé à la langue.

Utile en cas de maladie lié au cœur, d’insomnie, ulcération de la langue et sueurs nocturne.

Calme l’impatience, l’arrogance et la haine.


Faire peur à quelqu’un :

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son « HHOUUU », comme si vous vouliez faire peur à quelqu’un ; à faire 5 fois.

Agit sur la rate et l’estomac ; utile en cas de problèmes digestifs, ulcération de la bouche, atrophies musculaires, disfonctionnements menstruels.

Apaise l’anxiété et les inquiétudes.


Souffler entre les dents :

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son «HHHIIIIIII » »,ouvrez la bouche mais garder la mâchoire fermée et expulsez l’air entre vos dents ; à faire 5 fois.

Agit sur le triple réchauffeur (méridien dans le corps).

Action sur les reins, rate, poumons et protège le cœur.

Harmonise les énergies dans le corps.


Le Souffle d’acceptation :

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son «HMMM » « HMMM », comme quand vous signifier votre accord, votre compréhension au cours d’une conversation, à faire 5 fois.

Favorise l’acceptation


Le Souffle de soulagement :

Inspiration par le nez et expirer en faisant le son «HAAAA » et en expulsant bien l’air des poumons et du ventre ; à faire 5 fois.

Favorise le soulagement


Équilibrage énergétique :

Inspiration par la narine droite, en bouchant la narine opposée

Expiration par la narine gauche, en bouchant la narine opposée

Inspiration par la narine gauche, en bouchant la narine opposée

Expiration par la narine droite, en bouchant la narine opposée

Trois inspirations doivent être effectuées pour chaque narine


Équilibre les énergies masculines et féminines en nous (polarité)


Il est aussi possible d’utiliser des pierres « boules moquis » pour harmoniser nos polarités. On place une boule dans chaque main, la boule la plus ronde dans la main gauche et la plus plate dans la main droite au minimum 5 minutes puis on interverti les boules et on les garde à nouveau 5 minutes.



Chanter les voyelles :

Il y a deux versions pour le chant des voyelles : la première est plus courte que la deuxième et peut-être intéressante quand vous disposez de moins de temps ; cependant je vous invite à pratiquer l’autre également.

Le but n’est pas de bien chanter, que cela soit harmonieux, peu importe.

Respirations sonores relaxantes :

Privilégier un son grave afin qu’il raisonne le plus possible dans le corps, mais vous pouvez recommencer à chanter les 5 voyelles ci-dessous une autre fois en émettant des notes aigues.

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son «AAAAAAA », 3 fois puis

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son «EEEEEEE », 3 fois puis

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son «IIIIIIII », 3 fois puis

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son «OOOOO », 3 fois puis

Inspirer par le nez et expirer en faisant le son «UUUUU», 3 fois


Deuxième version : Le chant des voyelles

Le chant des voyelles est une série de voyelles répétées toujours dans le même ordre : a, è, é, i, u, ou, eu, o, aôm. Chaque voyelle est répétée entre 3 et 9 fois. Entre chaque voyelle, il y a un temps de silence et d’observation pour sentir les effets et les résonances physiques et psychiques de la voyelle.

C’est une technique particulière où l’on va mettre les mains en conques derrière les oreilles pour amplifier le son des 8 voyelles et du ÔM final. Les yeux sont ouverts pendant le chant des voyelles et sont fermés pendant les moments de silence pour mieux sentir ce qu’il se passe en nous.

Il ne s’agit pas de « bien chanter » ou de faire de « jolis sons » mais de faire un son grave et métallique avec la bouche la plus ouverte possible. Chaque voyelle vibre dans un endroit particulier du corps et a une fonction différente. C’est un auto massage sonore.


Le chant des voyelles aide à s’ancrer, se relier à la Terre, se centrer, apaiser le mental. En contact avec notre nature profonde, nous écoutons nos besoins et désirs véritables et nous faisons des choix porteurs au quotidien.

Ce chant aide à nettoyer le champ énergétique, à monter la fréquence vibratoire libérant ainsi les vieux schémas, mémoires ou comportements automatiques et à activer des transmutations cellulaires.

Par ailleurs, le chant des voyelles offre la possibilité d’ouvrir notre conscience, de retrouver nos dons innés, et d’évacuer les schémas réactionnels non bénéfiques.


L’influence des voyelles :

  • « AAAA … » comme dans le mot « âme ». Ce son met en contact avec l’essence de l’être et fait vibrer le chakra du cœur, dans le haut de la cage thoracique.

  • « ÈÈÈÈ … » comme dans le mot « paix ». Ce son résonne dans la nuque et apaise le cerveau en renforçant le système nerveux.

  • « ÉÉÉÉ … » comme dans le mot « épée ». Ce son résonne dans la gorge, le lieu de l’expression. C’est le son de l’affirmation qui tranche à travers les doutes pour vous connecter à votre âme et prendre de bonnes décisions.

  • « Í Í Í Í … » comme dans le mot « vie ». Ce son résonne dans le milieu du front où se situe le troisième œil. Il vous apporte la clairvoyance pour éveiller ce qui peut être éveillé en vous.

  • « UUUU … » comme dans le mot « pur ». Ce son résonne dans la région des sinus. Il refroidit et combat fièvre et inflammation. Il purifie l’être et le rend disponible à l’essentiel pour nettoyer/guérir ce que l’on est prêt à lâcher en nous.

  • « OU OU OU OU … » comme dans le mot « nous ». Ce son résonne dans le ventre, le siège des émotions. Il pacifie les affects et console les peines. Il nous connecte à la Terre et à nous mêmes.

  • « EU EU EU EU … » comme dans le mot « feu » ou « Dieu » Ce son résonne dans un point de vitalité important, la région de la moustache et de la lèvre supérieure, juste sous le nez. Il réveille le feu vital pour accueillir le nouveau en nous.

  • « OOOO … » comme dans le mot « beau ». Ce son résonne dans la région du plexus solaire, au bas de la cage thoracique. C’est le lieu du rayonnement. Il manifeste notre présence rayonnante dans le cosmos au service de la joie et de l’amour pour connecter la Terre et le Ciel.

  • « AÔM … » (en joignant les mains, en fermant progressivement la bouche et en continuant de chanter la bouche fermée) pour fusionner avec l’Univers.


Fermer les yeux, poser les mains sur le cœur pour le ressentir et écouter ses battements, est un moyen simple et rapide pour se connecter à soi et se recentrer.

Il y a d’autres pratiques qui permettent de gérer ses émotions, de rééquilibrer ses énergies comme la méditation, les mudras et la ronde EFT par exemple.



Quels sont les autres façons de se connecter à la nature ?


La nature nous aide à être dans l’instant présent néanmoins par moment, marcher dans la forêt ne suffit pas, un bon moyen de mettre en veille notre mental, et d’être 100 % connecté à la nature est de faire du « hors-pistes », c’est à dire se promener au milieu des arbres en quittant les grands chemins. C’est une bonne manière de réveiller notre instinct !

De cette manière nous sommes plus attentifs à ce que l’on voit, sent, entend…nos sens prennent de l’ampleur ; j’ai d’ailleurs pour habitude de me placer aux endroits où les biches ont dormi…

Certains d’entre vous aurons peut-être peur de se perdre ; deux solutions : la première marcher en parallèle du grand chemin ou comme je l’ai déjà fait demander aux esprits de la nature de vous aider à retrouver le chemin principal.

J’en profite pour dire que se connecter à la nature, c’est aussi dialoguer avec elle !

Quand j’arrive à l’entrée de la forêt, je pose mes mains sur mon cœur et je remercie le gardien du lieu et les esprits de la nature de me permettre de pénétrer dans ce lieu sacré et de profiter de toute sa beauté et sa magie. Je remercie également tous les esprits des minéraux, des végétaux et des animaux pour ce moment de partage ensemble.

Si je suis stressée, angoissée ou malade, je demande à recevoir des soins et je remercie pour cela.

Nul besoin d’être un(e) expert en élémentaux (esprits de la nature) pour échanger avec eux, dans la mesure ou l'on est respectueux et que l'on émane une énergie d'amour.

Je demande également à la terre mère de me décharger de toutes énergies négatives et je la remercie de transmuter toutes ces énergies en amour.

Ce n’est pas parce que les minéraux, les végétaux et les animaux ne parlent pas notre langue que l’on ne peut pas échanger avec eux.

D’ailleurs quand on a un animal chez soi, plus on lui parle et plus il assimile ce qu’on lui dit et il sait se faire comprendre.

Avec les plantes et les minéraux ou tout ce qui nous entoure, c’est la même chose ; c’est l’attention et l’amour que l’on porte à un être qui nous permet d’avoir un échange énergétique qui pourra se traduire ensuite par des sons, des sensations ou encore des images.

Même entre humain, il est nécessaire de saluer une personne et de lui porter de l’intérêt pour entamer une discussion, sans cela quotidiennement nous passons près de nos semblables sans pour autant qu’il y ait un échange ; néanmoins cela ne veut pas dire que ce n’est pas possible.


Au-delà des échanges verbaux, nous échangeons d’abord énergétiquement avec ce qui nous entoure et de la même manière que nous transmettons énergétiquement des informations, nous en recevons également.

Ne vous est-il jamais arrivé d’avoir une idée, de ne rien en faire et la voir réalisée par une autre personne ?

Cela peut laisser penser que nous avons tous accès à un même champ d’informations, qui abreuve notre créativité.


Les cartésiens ont besoin de faits prouvés et constatés qui n’ont pas encore abouti comme dans le domaine de la télépathie, cependant la gémellité est souvent présentée comme un couple télépathique, notamment pour ce qui est des allocutions verbales. L’auteur S. Beverin parle de « dynamique télépathique » pour expliquer ce phénomène retrouvé au sein d’une même famille.


En ce qui concerne les animaux, selon de nombreuses croyances les chats, les chiens ou les chevaux seraient capables de pressentiments vis-à-vis de catastrophes à venir, qu’il s’agisse de tremblements de terre, d’avalanches, de maladies ou d’attaque cardiaque. Cette propension à anticiper les événements serait indépendante de la distance qui les sépare de leur maître selon l’auteur Raoul Montandon qui cite plusieurs exemples pour appuyer sa thèse. Les vols parfaitement synchronisés de certains oiseaux de grande taille ont laissé penser certains auteurs qu’ils pouvaient être doués de télépathie.

Comme il a été évoqué plus haut nous avons des bio cristaux de magnétite et d’apatite dans notre cerveau et notre glande pinéale ; c’est cristaux seraient sensibles et se mettraient à vibrer en captant des ondes électromagnétiques, hors à chacune de nos pensées, les réseaux neuronaux émettent un certain nombre d'ondes électromagnétiques et nous savons aujourd’hui qu’il existe donc un profil-type d'ondes émises pour chaque pensée qui pourrait nous permettre déjà de décoder celles émises par d’autres humains.


Personnellement je pense que nous sommes en mesure d’utiliser la télépathie avec les personnes que nous aimons mais aussi avec tout ce qui nous entoure dès lors que nous sommes connectés à notre cœur.

L’intelligence du cœur permet de ressentir le lien qui unit tous les êtres vivants, tout ce qui a une conscience même si cela ne peut être scientifiquement prouvé.

En mon sens la sagesse est d’accepter que tout ne peut pas être expliqué et d’avoir l’humilité d’accepter que certaines choses vont bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer.

Il arrive parfois, quand nous rencontrons certaines personnes que nous ayons la sensation de déjà les connaitre et pourtant il n’en est rien, cela ne s’explique pas d’un point de vue rationnel.


Tout comme il y a ce que l’on peut voir et ce que l’on ne peut voir mais qui existe néanmoins ; cela s’applique à l’énergie et aux ondes par exemple mais cela ouvre également un champ plus vaste en fonction de nos croyances.


On peut également par le pouvoir de l'intention syntoniser nos chakras avec ceux de la terre et demander à recevoir des soins de la Terre-Mère et du Père Ciel.


Donc tout comme mon esprit, mon âme, ma conscience habitent mon corps en tant que véhicule même si cela est maintenant remis en cause par plusieurs professeurs (Peter Halligan, David A Oakley ou encore Antonio R. Damasio) ; je pense qu’il en va de même pour le règne des minéraux, végétaux, animaux mais aussi que d’autres êtres vibratoirement différents sont présent dans notre environnement dont les esprits de la nature, des éléments…

De la même manière, on peut croire en Dieu, une Source de laquelle tout a été créé ou encore de choisir de ne croire en rien.


Ce que vous choisissez de croire créer votre réalité…dans l’univers tout est possible.


Pour ceux qui choisissent de ne pas croire à tout cela, il est possible de se connecter à la nature en consommant des produits de saison, en écoutant les bruits de la nature et des animaux soit en se promenant soit en écoutant des bandes sonores, en utilisant des produits naturels pour son hygiène corporelle, en essayant d’adapter son rythme de vie autant que possible en fonction des saisons, ramener également la nature chez soi en ayant des plantes et des objets décoratifs en matières naturelles, en marchant le plus possible pieds nus, en prenant le temps de câliner et jouer avec son animal de compagnie, en buvant de l’eau qui a été exposée au soleil ou à la lumière de la pleine lune pendant plusieurs heures ou des hydrolats de plantes.

Les bienfaits d’une promenade dans la nature seront amplifiés les jours d’équinoxe et de solstice.


On peut également utiliser la résonance Schumann :

https://youtu.be/sn6m7Zz87L4


Faire du « Land Art » qui consiste à faire de l’art contemporain en utilisant la nature et ce qu’elle nous offre :

Bois, sable, coquillage, galets, l’eau, des plumes…

https://www.grapheine.com/divers/land-art-quand-la-nature-se-met-a-loeuvre


Il y a aussi la sylvothérapie qui est une pratique ancestrale, qui fait partie de la naturopathie, qui est là pour prévenir et rééquilibrer l'organisme au niveau mental, au niveau émotionnel et au niveau physique, très pratiquée au Japon.


On peut aussi placer ses mains sur une photo de nature pour les personnes sensibles aux énergies.


Je vous invite aussi à regarder sur internet la symbolique des animaux que vous voyez dans la nature ou de façon récurrente (affiches, réseaux sociaux, télévision…), des plumes que vous trouvez, des minéraux qui vous attirent ou des plantes et des fleurs ; car il y a souvent des informations intéressantes qui peuvent mettre en évidence une manière d’être, une blessure ou répondre à une question que l’on se posait.


Je regarde souvent le premier texte qui se présente en tête de page puis je regarde sur différents sites dont ceux-ci-dessous :

https://www.animal-totem.fr/animaux-totem/

Sur celui-ci il y a les aspects positifs, négatifs et la médecine de l’animal :

http://grandourschaman.free.fr/animaux-totems-par-grand-ours-chaman.html


Symbolique des plumes et oiseaux :

https://www.abundancia-consulting.com/symbolique-des-plumes-c80.html

https://www.abundancia-consulting.com/les-oiseaux-leurs-messages-c87.html



https://energie-denis-sanchez.fr/signification-des-plumes-message-de-nos-guides-anges/



IDÉES CRÉATIVES :


Coupe des 4 éléments :

_ Prendre une coupelle en matière naturelle (bambou) et la remplir d’eau, mettre ensuite quelques gouttes d’huiles essentielles (bergamote, bois de rose, mandarine, ylang-ylang, Néroli, petit grain bigarade, géranium bourbon, palmarosa, litsée citronnée faites votre choix…), quelques têtes de fleurs coupées et disposer une bougie chauffe plat au centre.




Ornement pour cheveux :

_ Acheter deux barrettes, des anneaux et 4 embouts en métal avec anneau, des plumes, 2 cordons en suédine.

Coller les plumes dans les embouts en métal avec de la glue, fixer un anneau sur chaque barrette puis attacher le cordon en suédine sur l’anneau en faisant un nœud. Prenez ensuite un embout avec la plume et passez le cordon en suédine dans l’anneau, faites un nœud arrivé à la moitié de la longueur du cordon puis répéter l’opération au bout du cordon en suédine. Faites la même chose avec l’autre barrette.

Vous pourrez achetez les fournitures par exemple en ligne chez Cultura, plume.fr et Etsy également pour les plumes.

Avant de choisir les plumes, je vous invite à regarder la symbolique des oiseaux et de leurs plumes, grâce au lien que je vous ai partagé plus haut.



Bâton de marche :

_ Choisir dans la forêt un grand bâton si possible en chêne déjà tombé au sol, puis le décorer avec des rubans, coquillages, pendentif en pierre, des plumes, cristal, pomme de pin…il est possible aussi de peindre dessus des motifs ou symboles, laissez-vous emporter par votre créativité.





Le Land Art, on peut aussi le faire chez soi !



Création d'un espace sacré chez soi pour se connecter à soi et à la nature